AddBike et vélo à assistance électrique, le combo parfait !

AddBike et vélo à assistance électrique, le combo parfait !

avae-avec-addbike-seul

Le vélo à assistance électrique (VAE) est, comme son nom l’indique, un vélo équipé d’un moteur électrique auxiliaire et d’une batterie rechargeable. Il existe depuis les années 30 mais ne connut un franc succès qu’à partir des années 70 et plus particulièrement à partir de l’an 2000. En 2015, selon l’Observatoire du Cycle publié par UNIVELO (Union Nationale de l’Industrie du Vélo et la FPS [Fédération Professionnelles des entreprises du Sport et des loisirs]), la barre symbolique des 100 000 ventes de VAE est pour la première fois franchie, avec encore une croissance annuelle à deux chiffres.

A

Rentrons dans les aspects plutôt techniques et de fonctionnement de ce petit bijou ! La batterie du VAE n’envoie son énergie au moteur que pour amplifier le mouvement du pédalier. Il s’agit donc d’une assistance discrète et limitée ne dénaturant pas la fonction première du vélo. L’assistance électrique a pour objectif de fournir un complément au pédalage. Elle est constituée d’un moteur, d’une batterie, d’un contrôleur et de capteurs. Ces capteurs ont pour rôle de détecter la présence de l’action de pédalage, sa cadence, l’effort exercé sur les pédales, la position d’un éventuel accélérateur et le freinage. Le contrôleur régule alors la consommation de courant et pilote le moteur dans ses différentes phases de fonctionnement (démarrage, régime continu, accélération, etc.) à partir des informations transmises par les capteurs. D’un point de vue de la vitesse et grâce à cette technologie, les VAE peuvent en moyenne atteindre jusqu’à 25km/h.

velo-electrique

Depuis quelques années, les prix des VAE sont en baisse et deviennent de plus en plus abordables. Une rapide comparaison par rapport à l’investissement dans une voiture et à l’apport de celle-ci est instructif : En effet, un VAE classique coûte environ 40€ par mois en incluant l’achat, la maintenance, l’amortissement et le renouvellement. En revanche, le coût de revient d’une citadine est environ 7 fois supérieur. Or en Europe, la vitesse moyenne d’une voiture en ville est seulement de 30km/h environ.

Ainsi, un automobiliste gagnant un salaire équivalant au SMIC, effectuera un trajet automobile de 10km en 20mn environ mais passera 40 mn à travailler pour payer sa voiture. En revanche, un utilisateur de vélo électrique mettra 33 mn pour faire 10km, mais ne passera que 6mn à travailler pour payer son vélo !

Au total : 10km de trajet auront nécessité une heure dans le cas d’une citadine, mais seulement 39mn dans le cas du vélo électrique. Ce dernier est donc largement plus rentable ! Et encore, on vous épargne le paragraphe sur les bienfaits du vélo sur votre santé (cf notre précédent article, Pédaler plus pour vivre mieux !).

Un VAE est donc confortable, bon marché et surtout plus rapide que la voiture en contexte urbain ! Associer votre AddBike à un VAE serait donc une idée brillante ! En effet, cette association présenterait de nombreux avantages. Le plus évident d’entre eux est bien entendu la facilité de transport de charges et notamment, de charges lourdes. Utiliser l’AddBike avec un VAE serait aussi d’une aide considérable lors de déplacements sur des routes à relief irrégulier, le trajet jusqu’à l’école de votre bambin par exemple ? Enfin, pour celles et ceux d’entre nous étant moins sportifs, le VAE associé à l’AddBike est le compromis idéal pour se mettre au sport ! Et pour les professionnels qui souhaitent allier efficacité dans les déplacements et transports de charges en toute sécurité, un AddBike installé à l’avant d’un VAE est une combinaison gagnante.

 

Posted in Non classé and tagged .